Comment les professeurs d’arabe utilisent et détournent les jeux Daradam ?

On dit souvent que plusieurs cerveaux valent mieux qu’un. Et les cerveaux, c’est vous, chère communauté Daradam ! Professeurs d’arabe, mais aussi éducateurs, mamans ou même amis, au gré de nos déplacements, nous avons eu la chance de vous rencontrer et d’échanger avec vous au sujet de nos jeux. Nous avons ainsi découvert que bon nombre d’entre vous détournaient leur utilisation originale. Dans un but de partage d’expériences et d’apprendre toujours plus en s’amusant, nous avons recensé les différentes utilisations que vous faites des jeux Daradam et nous allons vous les dévoiler ici. C’est donc un article à la fois pour vous et grâce à vous.

 

Les jeux de cartes

Commençons par l’utilisation détournée des jeux de cartes Arabicouples (jeu de Mistigri dont le but est de former des couples de personnages originaires des pays de la Ligue arabe) et Chkobba Kids (jeu de calculs en chiffres arabes et indiens dont les règles sont détaillées dans cet article http://www.daradam.com/blog/comment-jouer-au-jeu-de-chkobba-kids/). 

Ce sont des professeurs mais aussi des mamans qui nous ont fait part de leur expérience en jouant avec leurs enfants. Et il y a du niveau en matière d’imagination puisqu’elles ont réussi à détourner les jeux de cartes en jeu de Mémo et en jeu de 7 familles !

-Le Mémo Arabicouples : il s’agit de retirer le scorpion du jeu et de faire 4 lignes de 11 cartes faces cachées. Chaque joueur retourne deux cartes à la fois. Si les deux cartes forment un couple, le joueur garde les cartes, sinon il les remet face cachée. Le but étant de retrouver tous les couples. Le joueur qui a trouvé le plus de couples est le grand gagnant.

Comme ici :

-Le Mémo Chkobba Kids niveau 1 : Il suffit de prendre deux séries de chiffres dans le jeu (par exemple la série de chiffres orange et la série de chiffres bleu marine), de les mélanger et de faire 4 lignes de 5 cartes faces cachées (ou 5 lignes de 4 cartes). Chaque joueur retourne deux cartes à la fois. Si les deux cartes comportent la même valeur, le joueur garde les cartes, sinon il les remet faces cachées. Le but étant de retrouver l’équivalence des chiffres arabes et indiens dans les deux couleurs.

-Le Mémo Chkobba Kids niveau 2 : Toujours en utilisant par exemple la série de chiffres orange et la série de chiffres bleu marine, on peut cacher à l’aide de gommettes (de couleur foncée de préférence) les chiffres arabes orange d’une part et les chiffres indiens bleu marine d’autre part. Le but étant de retrouver dans l’autre couleur, l’équivalence du chiffre arabe en chiffre indien, ou inversement, l’équivalence du chiffre indien en chiffre arabe. Pour s’aider ou pour s’auto-corriger, les joueurs peuvent consulter les pétales qui indiquent la valeur au centre de la carte.

-Le jeu de 7 familles : toutes les cartes sont distribuées aux joueurs sauf le scorpion. Chaque joueur demande à un autre joueur de son choix une carte qui lui manque pour constituer un couple. Le gagnant est le joueur qui aura réussi à constituer le plus de couples. Et pour encore plus d’immersion dans la langue, une maman expliquait même qu’ils demandaient la carte manquante en arabe ! 

Objectif : Faire travailler la mémorisation, éveiller la curiosité, présenter tous les pays de la Ligue arabe pour l’Arabicouples et se familiariser avec les chiffres indiens pour le Chkobba Kids.

Les Arabicubes

Cap maintenant sur le jeu Arabicubes destiné à initier les enfants à partir de 2 ans à la calligraphie arabe.

Lorsqu’on a ce jeu entre les mains, le premier réflexe est d’écrire son prénom avec les cubes (oui oui on l’a tous fait !). Mais dorénavant vous pouvez aller plus loin et faire comme les professeurs que nous avons rencontrés, en commençant par télécharger l’affiche alphabet (http://www.daradam.com/product/printables-affiche-alphabet-arabe-gratuit-a-telecharger/).

Objectif : reconnaître les lettres arabes et, avec de l’aide, s’entraîner à les prononcer.

Ensuite, vous pouvez faire comme les professeurs de l’école MALAC à Massy, en téléchargeant les affiches thématiques de vocabulaire (http://www.daradam.com/product/apprendre-ces-premiers-mots-en-arabe-les-animaux/)

« A l’institut MALAC, les jeux Daradam  font désormais parties de notre programme. Que ce soit pour les petits ou pour les grands,  nous les utilisons constamment lors de nos cours. Les cubes permettent un apprentissage accéléré des lettres et de leurs façon de s’attacher, ils permettent également de s’entraîner de manière ludique et pédagogique à la formation et l’apprentissage de nouveaux  mots du vocabulaire. »  Shirin Zein Assi, directrice 

Objectif : apprendre de nouveaux mots arabes et savoir les écrire, avec la possibilité pour l’enfant de s’auto-corriger.

Enfin, vous pouvez utiliser les Arabicubes cette fois sans affiche, et procéder comme les professeurs de l’école Montessori à Tangers et à Casablanca, en proposant des figurines animalières à l’enfant qui cherchera ensuite à composer leurs noms en arabe grâce aux Arabicubes. 

Objectif : Tester le vocabulaire et l’orthographe.

Et parce que vos expériences individuelles peuvent être source d’inspiration pour tous, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire en nous expliquant comment vous utilisez les jeux Daradam.

Article par Nathalie, ambassadrice de Daradam

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.